Bacopa Monnieri, Bien-être, Santé

Le Bacopa Monnieri et ses bienfaits

Le Bacopa Monnieri et ses bienfaits

LE BACOPA MONNIERI

Le bacopa, plus connu en Inde sous le nom de « brahmi », est une plante importante de la médecine ayurvédique. Il est traditionnellement utilisé pour stimuler le cerveau et améliorer la mémoire, l’attention ou l’apprentissage. Mais ses propriétés dépassent le domaine des fonctions cognitives.

Le bacopa, dont le nom scientifique est Bacopa monnieri, appartient à la famille des Scrofulariacées qui regroupe plus de 3000 espèces de plantes. Il est aussi connu sous le nom d’hysope d’eau ou de brahmi, un nom issu de l’hindou « Brahmā » en référence au dieu créateur de l’hindouisme.

Originaire d’Inde et du sud-est de l’Asie, le bacopa est une plante grasse et aquatique qui affectionne les zones tropicales et humides. On le retrouve fréquemment dans les étangs, les marais, les tourbières, les mangroves et les eaux saumâtres. Il pousse également dans les rizières où il est considéré comme une mauvaise herbe.

Le bacopa est une plante vivace au port retombant ou rampant. Il mesure environ 30 cm de haut pour 50 cm de diamètre. La plante possède des feuilles vertes épaisses et arrondies et se pare de petites fleurs blanches de mai à octobre.

DANS L'HISTOIRE

Cette plante est connue depuis le VIème siècle

Selon une revue neuropharmacologique du Pitzer College en Californie, le bacopa a été décrit pour la première fois vers le VIème siècle après J.-C. On retrouve des mentions de la plante dans d’anciens textes ayurvédiques tels que le « Charaka Samhita », considéré comme un des textes fondateurs de l’ayurveda, l’ « Atharva-Véda » ou encore le « Susrutu Samhita ».

OÛ LE TROUVE-T-ON ?

La culture du bacopa est très populaire en Inde mais s’étend également au Népal, en Chine, au Sri-Lanka, à Taïwan et au Vietnam. La multiplication de la plante s’effectue par semis ou par bouturage. 4 à 5 mois plus tard, on la récolte à la main avant de la faire sécher au soleil et la réduire en poudre.

En Europe, le bacopa monnieri est proposé comme plante décorative pour une culture en suspension, en pot ou en bord de bassin. Ses jolies feuilles persistantes et sa capacité à pouvoir rester submergé sous l’eau lui vaut aussi une utilisation dans les aquariums.

SES PROPRIÉTÉS

Les feuilles et les tiges du bacopa sont les parties les plus riches en actifs. Traditionnellement, on les pressait pour obtenir un jus de plante concentré. Elles pouvaient aussi être séchées puis réduites en poudre. Aujourd’hui, il est proposé sous forme de complément alimentaire en gélules, en poudre ou en teinture-mère.

Les différentes recherches consacrées au bacopa ont mis en évidence de nombreuses propriétés. La plante est principalement recommandée pour stimuler la mémoire et les fonctions cognitives, protéger le système nerveux, réduire le stress et l’anxiété, soulager l’inflammation et améliorer l’humeur.

Elle fait partie de ce qu’on appelle aujourd’hui les nootropiques, des actifs naturels spécialisés dans le bien-être mental et les capacités cognitives.

Améliore la mémoire et les fonctions cognitives

améliore la mémoireDe nombreuses études démontrent l’efficacité du bacopa pour améliorer la mémoire et les capacités cognitives telles que l’attention, le raisonnement, l’apprentissage et la vitesse de traitement des informations.

Cette action est en grande partie due aux bacosides A et B, les principales substances actives du bacopa. Elles agissent notamment sur la mémoire à long terme et sur l’hippocampe, une zone du cerveau qui joue un rôle central dans le processus de mémorisation.

Les bacosides augmentent également les niveaux d’acétylcholine, un neurotransmetteur impliqué dans la mémoire et l’apprentissage. Cette plante est aujourd’hui étudiée comme agent potentiel pour améliorer les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Cette étude de la School of Biophysical Science and Electrical Engineering de l’État de Victoria en Australie, menée sur des adultes, montre que le bacopa améliore la vitesse de traitement de l’information visuelle, l’apprentissage et la mémoire.

Cette autre étude de l’université de Wollongong en Australie, menée sur des adultes âgés de 40 à 65 ans, montre également les effets du bacopa sur la mémoire humaine.

Protège le cerveau

Centella asiatica,panacées,traditions orientales,santé,beauté,Ayurvédique,Sushruta Samhita,plante médicinale,mémoire,Chang-Li Yun,propriétés cicatrisantes,vascularisation,performances cérébrales,homéostasie,glucides,Gotu kola,Asiaticoside,Madecassoside,Acide asiatique,madécassique,BACOPA MONNIERI,cerveau,adaptogène,nootropique,naturel,cognitives,concentration,Brahmi,BIENFAITS,STAY FOCUS,ingrédients,scientifiques,centesiaLes bacosides A et B du bacopa ont également des effets neuroprotecteurs grâce à leur activité de piégeage des radicaux libres. Elles sont ainsi de puissantes molécules antioxydantes qui protègent les neurones contre les dommages oxydatifs.

Le bacopa serait particulièrement efficace au niveau du cortex préfrontal, siège de différentes fonctions cognitives supérieures (mémoire de travail, raisonnement…), de l’hippocampe et du striatum. Cette région du cerveau est notamment impliquée dans le mouvement, la gestion de la douleur mais aussi dans la régénérescence des tissus cérébraux.

De par son action antioxydante, cette plante est intéressante pour lutter contre le stress oxydatif qui joue un rôle dans l’apparition de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. La vitamine C contenue dans le bacopa participe elle aussi à limiter le stress oxydatif.

Cette étude de la Jawaharlal Nehru University de New-Delhi en Inde, menée sur des rats, montre comment le bacopa protège la région de l’hippocampe du stress oxydatif.

Cette autre étude de la Banaras Hindu University en Inde, menée sur des rats, montre également l’activité antioxydante du bacopa sur les différentes régions du cerveau.

Soulage l’inflammation

flavonoides

FlavonoidesLe bacopa est aussi un puissant anti-inflammatoire naturel. Les flavonoïdes, les alcaloïdes, la vitamine C et les bacosides sont autant de composants qui participent à la réduction de l’inflammation en inhibant la production de cytokines pro-inflammatoires.

Ces petites protéines, dont les plus connues sont la TNF-alpha (Tumor Necrosis Factor alpha) et la IL-6 (Interleukine-6), activent la réaction inflammatoire de l’organisme. Elles sont notamment impliquées dans les maladies des articulations liées à une inflammation comme l’arthrite, l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. C’est pourquoi les médicaments anti-TNF-alpha et anti-IL-6 constituent souvent des traitements de base pour les rhumatismes et les maladies inflammatoires chroniques.

Le bacopa semble également inhiber l’action de certaines enzymes impliquées dans le processus de l’inflammation comme la caspase 1 et 3 qui jouent un rôle dans l’activation des cytokines et sont pro-inflammatoires.

Cette étude de 2017 de l’université du Montana aux États-Unis, menée directement sur des lignées cellulaires, montre comment le bacopa inhibe la libération de cytokines inflammatoires dans le cerveau.

Dans cette autre étude du Medical College de Jodhpur (Inde), menée sur des rongeurs, l’activité anti-inflammatoire d’une préparation ayurvédique à base de bacopa (Brahmi Rasayan) s’est montrée comparable à celle de l’indométhacine (un anti-inflammatoire non stéroïdien).

Réduit le stress et l’anxiété

gestion stress bacopa monnieri

Le bacopa fait partie des plantes adaptogènes comme le ginseng (Panax ginseng), la maca (Lepidium meyenii) ou la rhodiole (Rhodiola rosea). Il est ainsi capable d’améliorer la résistance de l’organisme face à des situations de stress physique, psychologique, aigu ou chronique.

Parallèlement, il exerce une action calmante et anxiolytique qui favorise l’apaisement et la relaxation. Il est donc tout indiqué en cas de stress, d’anxiété, de dépression, de surmenage et de fatigue mentale.

Il agit notamment en réduisant le taux de cortisol, l’hormone du stress, et en soutenant l’activité des neurotransmetteurs telles que la sérotonine, la GABA (acide γ-aminobutyrique) et l’acétylcholine.

Cette étude du Central Drug Research Institute de Lucknow en Inde, menée sur des rats, montre l’effet adaptogène du bacopa.

Cette autre étude de la Banaras Hindu University en Inde, également menée sur des rats, confirme l’activité anxiolytique du bacopa.

Améliore l’humeur

bonheur bacopa monnieri

Le bacopa est une plante très intéressante pour soulager les troubles de l’humeur : irritabilité, impulsivité, trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH)… Pour cela, il agit notamment au niveau du cortex préfrontal, une zone du cerveau associée aux comportements, à l’expression et à la gestion des émotions.

Ses composants augmentent les niveaux de sérotonine et de dopamine, des hormones qui permettent la stabilité de l’humeur. L’action anti-stress et calmante de la plante participe également au contrôle des émotions et au bien-être mental.

Cette étude, menée par des chercheurs indiens sur des enfants souffrant d’un TDAH, démontre l’efficacité du bacopa dans l’amélioration de leurs symptômes (déficit d’attention, problèmes d’apprentissage, impulsivité…).

Notre produit STAY FOCUS, pour réaliser sa fonction de booster de fonctions cognitives est composé de  120 mg de Bacopa Monnieri dont 60 mg de bacossides.  

Source : https://www.darwin-nutrition.fr/super-aliments/bacopa/